Inscription    Connexion    Forum     Rechercher    FAQ

Index du forum » Indo & U » Expression "100% Indo"




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message :
 Message  Publié : 24 Avr 2007 17:21 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
(Extraits de http://indotalk.xooit.com)

"June

Votre univers parfois sombre
Et mélancolique
Ne pouvait que me correspondre
Tu as su trouver les mots
Pour l'anorexie, ce fléau
Qui me touche trop
Pour que je puisse en parler par le biais de mon stylo
Si la société
Etait plus tolérante, moins compliquée
Il serait bien plus aisé pour ces gens de s'intégrer
Sans avoir à employer
Ces substitus de sociabilité
Se détruire au fil du temps
Atteindre un firmament
Par des moyens si violents
Qu'ils me font honte de vivre au milieu de ces gens
Qui les obligent à se mettre en danger
Pour tenter
D'exister
Se forcer
A ne plus rien avaler
Pour petit à petit s'effacer
D'un monde si exigeant et fermé
Réduisant
Les marginaux à des automates stéréotypés
Epuisés
En essayant
De ressembler à ceux à qui tout est donné
Devenir confirmistes, parasites
Ils se vident
De leur force, de leur vie; ils nous quittent
Inconsciente tentative de suicide
Leurs journées étaient synonymes de pleurs
Maintenant, regarde......... ils meurent. "

Ecrit le 25.12.06 à 1h35 du mat'... dédié à une amie très chère victime de cette... maladie atroce.

P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"Comateen II

Une lame glissant sur son poignet
Le sang qui ruisselait
Puisque aucun ne comprenait, ne réalisait
La douleur que sa souffrance engendrait
Ces ciseaux étincelants qui la transperçaient
La transportaient
Loin de ce monde qu'elle haïssait
Doucement, elle se fânait
Lentement, elle s'effaçait
De sa vie, elle se vidait
Le visage en sueur brûlait
La paix, elle attendait
Puisque plus rien ni personne ne compensait
Cet enfer qu'au quotidien elle vivait
Son corps se raidissait
Sous les coups des ciseaux, elle grimaçait
Le silence peu à peu l'enveloppait
Plus rien n'existait
Elle ne voyait plus ce qui l'entourait
Car petit à petit le silence l'envahissait
Pour la première fois, sa tentative réussissait
Et enfin, elle rejoignait
La paix... "

Ecrit le 7.01.07 à 21h45 dans un moment de profond désespoir car beaucoup de gens autour de moi ne trouvaient plus d'intérêt dans la vie...
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"gAng bAng

J'ai comme l'impression
Que plus jamais je ne rejoindrai la terre ferme
Comme si cet état second ne devait pas avoir de terme
Cette passion
Cette obsession
Qui me contraignent
A vivre par procuration, dans mon illusion
Non pas que je me plaigne
Se plonger dans une autre réalité
Un sentiment d'éternité
Dans les yeux
C'est tout simplement merveilleux
Mais lorsque notre unique voeu
Est de revoir un groupe adulé
Difficile de se concentrer
Le concert est bel et bien terminé
Je demeure condamnée
A être en permanence
Dans mes pensées
Comme une absence
Perpétuelle
Dans un monde irréel, passionnel
Parralèle
Ne - presque - plus rien faire en cours
Pour que la magie perdure, jour après jour
Faire semblant d'exister
D'écouter
Pour se laisser aller, s'abandonner
Et rêver
Ne pas lutter
Et être emportée, envoûtée
Pour ensuite savourer
Cette délicieuse liberté
Indéniable sérénité
Puis se rappeler...
Se rappeler cette magnifique soirée
Où, à jamais, Indochine m'a ensorcelée. "


Ecrit le 28.01.07 à 22h54.... (ben ouais faut être précise :mrgreen:)

P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"aDora

Je connaissais ton travail
Depuis des années déjà
Mais jusqu’à ce que ce 22 décembre ne m’assaille
Je n’avais jamais été emprisonnée dans les mailles
De ce filet qu’est ta voix
Ton corps est habité
Tu m’as envoûtée
Par ta présence
Et ta prestance
Sans cesse, j’y repense
Avec ton groupe tu as créé
Une magie qui jamais auparavant n’avait rapproché
Autant de gens si opposés
J’avais reporté toute mon affection pour Nirvana
Sur vous, et surtout sur toi, Nicola
Grâce à toi, je vois ma vie autrement
Cette existence, ce quotidien qui ne m’avaient jamais vraiment
Parus attirants
Tout autour de votre musique et votre talent
Se cache un mystère certain
Qui ne doit s’éteindre par aucun moyen
Toutes ces rumeurs à propos de votre fin
Je ne peux pas les croire, je le crains
Pour moi, c’est juste inconcevable
Puisque, famille ou pas, tu es né pour être sur scène, ça se sent
Avec ce charme indéniable
Que tu as su rendre irremplaçable
Vous êtes indémodables
Ton côté androgyne et ambigu enchantant
Les fans plus que l’imaginable
Cette musique, cet univers
Ravivent l’âme de ceux qui sont plus bas que terre
Polémique et provocation
Votre art stimule l’imagination
Sans ce concert
J’aurais sans doute laissé tomber
Cette passion
Prétextant un manque de temps
Pour dissimuler un mal plus profond :
La perte de rêves, d’illusions
Je ne peux plus écouter
Autre chose que vos morceaux, depuis cette soirée
Extase permanente et émotion
C’est un besoin physique
Qui ne partira
Que lorsque l’occasion se présentera
D’entendre et de contempler à nouveau votre groupe mythique
Idoles de toutes les générations
Vous n’avez jamais déçu par votre évolution
J’espère que Stéphane a conscience
De toute la puissance
Et l’amour que tu donnes au public
Nicola
Il faut se rendre à l’évidence
Tu demeures un modèle pour moi
D’ouverture, de vulnérabilité et de tolérance
Respectueux de tout et tous, c’est sûr
Un cœur pur
Tu inspires la confiance rien qu’avec un regard
Je t’en supplie, ne change pas
N’arrête pas
Tu n’es pas là par hasard
On a besoin de toi
Nicola."


Premier poème que j’ai écrit après le concert de Genève… je n’avais pas retouché ma plume depuis des mois… donc, soyez indulgents…
Ecrit le 25.12.06 à 1h02 du mat’… précisément !

P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.



"morphine

Grâce à vous, tout oublier
Puisqu’il n’y a quasiment rien à sauver
Lentement s’endormir
Pour ne plus avoir à réfléchir
Cesser de penser au pire
Et sourire, sourire, sourire
A n’en plus finir
Ne plus jamais souffrir
En vous écoutant, écrire
Lâcher son dernier soupir
Et partir
Puisqu’il n’y a plus rien à dire
A haïr
Ou à sentir
Petit à petit, se laisser mourir
Jusqu’à ressembler à une statue de cire
Ne plus avoir mal et ne plus gémir
Et ressentir
Ce merveilleux rire
Ne plus souffrir
Juste sourire."

– We love you, we miss you –
Merci Indo pour cet orgasme permanent, qui a su dépasser les âges, les temps.

Ecrit le 7.01.07 à 21h03.
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"Dunkerque

C'est effrayant
Comme une accumulation
De dizaines de situations
Qui nous ont fait perdre la raison
Alors que, jusqu'à maintenant,
Nous avions
Fait preuve d'endurance
En nous berçant d'illusions
Dans ce monde où règnent la violence
Et cette soif de vengeance
En permanence
Ce monde pervers et corrompu
Où certains ne peuvent plus
Se construire en toute innocence
Un lieu où la tolérance
Est remarquée par son absence,
Dans lequel les différences
N'ont pas de place en suffisance
Puisqu'est prévu à l'avance
Cet isolement certain; jetés hors de la danse
Puisque n'est admise aucune nuance
Une existence paisible dans l'insouciance
N'est pas envisageable sur cette Terre immense
Les croyances
Sont dictées et contrôlées, par la démence
D'esprits peuplés d'hypocrisie et de manigances
Dont l'intelligence
N'a pas ou peu d'importance
Puisque le Mal règne, en toute puissance
Sur ce monde, telle la Grande Instance
Dont le souffle étourdit les sens
Puisqu'il a mis un terme à l'espérance. "

Texte écrit le 11.03.07 à 20h31 dans un moment de grande détresse où j'avais envie de tout plaquer...

P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"Mao Boy!

Je suis là pour t'expliquer
Le fonctionnement de quelque chose que je n'ai jamais vraiment maîtrisé
Le monde est dangereux
Boy
Je fais ce que je peux
Mais parfois, je ne comprends pas
Comment réagir, face à ce qu'il se passe autour de moi
Personne ne m'a appris
Comment supporter cette vie
Fais attention
Boy
Les gens n'ont pas toujours de bonnes intentions
Ils te scrutent, ils t'examinent
Pour te convaincre que tu es pire que la vermine
Il ne faut pas qu'ils te contaminent
Avec leur fausse compassion
Crois-moi
Boy
La vie est parfois
Plus forte que toi
Un jour, tu verras
Que ce n'est pas si facile
Ne te laisse pas
Décourager, tu y parviendras
Boy
Tu me rejoindras
Tu grandiras, tu apprendras
Souvent, cela ne tiendra qu'à un fil
Mais tu sauras
J'ai confiance en toi
Moi aussi, ne t'inquiète pas
Boy
J'ai peur, quelques fois
Un jour, tu partiras
Comme des milliers de gens avant toi
Ne pleure pas
Tu y arriveras
Et ensemble, on vaincra
Boy
Crois-moi
Tu n'es pas seul, je suis là
Tu pourras
T'appuyer sur moi
Et tu réussiras."

Ecrit le 11.03.07, 21h03.
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"Justine

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je dois résister, il le faut...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Elle est tellement...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Non, je ne dois pas...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je sais ce qui se passera ensuite...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Après tant d'efforts...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je ne peux pas me permettre...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Pitié... laisse-moi...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Non... s'il te plaît...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Arrête... non... je ne veux pas...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je t'en supplie... non...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Ne me demande pas de...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Non... je ne peux pas... je ne veux pas...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je ne dois pas recommencer, tu le sais...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

S'il te plaît... aies pitié...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Pas maintenant... pas ce soir...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Non... je ne veux pas...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Arrête... non...

Elle me regarde... si étincelante... si aiguisée...
Elle me nargue...

Je ne veux pas...
Je ne veux...
Je ne...
Je...

Elle me regardait... si étincelante... si aiguisée...
Elle me narguait..."

- Comprenne qui pourra -
Ecrit le 18.03.07 à 20h48.
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.




"StarLight

Cradle of Filth à fond dans les oreilles
Cela ne fait plus l'ombre d'un doute
Mon moral ne tient qu'à une goutte
Je sens en moi la douleur qui s'éveille
Elle qui, depuis trop longtemps, sommeille
Et cet aveu qui, à tout cela, s'ajoute
Le Mal en moi qui goûte
A ma respiration saccadée, à la veille
De la capitulation aux lèvres vermeilles
J'entends céder la croûte
De mes plaies mentales à peine réfugiées sous la voûte
De mon passé toujours présent qui surveille
Jamais plus ce ne sera pareil
Pour l'éternité ce que j'ai dit me dégoûte
Le Mal qui lui aussi désormais l'envoûte
A la mer ne sera pas envoyée la bouteille
Cet univers sombre qui trop en émerveille
Sa souffrance, il l'écoute
La force de sa victime qui s'égoutte
Ses blessures seront aussi profondes que celles infligées par le soleil
Son appareil
Détruit sur son passage tous et toutes
Accabler n'est pour lui qu'une joute
Voici le Mal qui en lui se réveille..."

Ecrit le 10.04.07 à 19h31... précisément!
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.


Je regrette ce que j’ai fait
Et tout ce que je ne t’ai pas fait
Je regrette d’y avoir cru
Comme si on avait su…





"Comateen I

Chaque soir dans son lit, au milieu des larmes, elle passait son temps à réfléchir
A décrire
Cette existence se résumant à les maudire
Ce Mal en elle qu'elle n'avait pas pu prédire
Ils ne pouvaient pas comprendre, il fallait le ressentir
Elle avait besoin d'écrire
Tout ce qu'elle avait tant de peine à dire
Cette douleur qu'elle n'arrivait pas à réduire
Sa vie qu'elle prenait plaisir
A détruire
De la vulnérabilité, elle était le point de mire
Sa blessure secrète qui ne voulait pas guérir
Elle se sentait plus que jamais faiblir
En refusant de s'ouvrir
Elle se condamnait à subir, à se punir
Et se préparait petit à petit à partir
Pour ne plus jamais revenir
Puisqu'elle n'avait plus rien à retenir
Lâcher son dernier soupir
Pour ne plus devoir après un bonheur utopique courir
De sang et de paix s'induire
Pour ne plus à une telle société appartenir
Laisser son envie de liberté jaillir
Et se permettre enfin d'esquisser un sourire... "


Ecrit le le 23.04.07 à 14h34 dans l'avion espagnol en direction de Genève...
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci. (Je me répète, mais il vaut mieux trop que pas assez...)

Textes publiés sous le pseudo Unita de ce forum. Les critiques bonnes ou mauvaises sont bienvenues...

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Dernière édition par Russia le 25 Avr 2007 16:33, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 24 Avr 2007 19:23 
 

Inscription : 06 Avr 2007 18:21
Message(s) : 380
Localisation : en Espagne, la tête ailleurs
mais c'est quoi ça?

_________________
Pas de réponse, c'est une réponse...
Le silence est la seule réponse qu'on peut donner aux imbéciles...


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 24 Avr 2007 21:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Déc 2005 20:59
Message(s) : 1081
C'est des textes que lui ont inspiré les chansons d'indochine si j'ai bien tout compris =)

En tout cas (j'ai pas encore tout lu mais je lirai tout quand j'aurais plus de temps), c'est vachement beau c'que t'as écrit...Même si c'est très sombre (enfin les textes d'indo c'est plutot sombre faut dire)...Pfiou en tout cas bravo à toi!

_________________
Je chante pour les transistors
Ce récit de l'Etrange Histoire
De tes Anamours transitoires
De Belle au Bois Dormant qui dort


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 25 Avr 2007 16:26 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
laetitia a écrit :
C'est des textes que lui ont inspiré les chansons d'indochine si j'ai bien tout compris =)

En tout cas (j'ai pas encore tout lu mais je lirai tout quand j'aurais plus de temps), c'est vachement beau c'que t'as écrit...Même si c'est très sombre (enfin les textes d'indo c'est plutot sombre faut dire)...Pfiou en tout cas bravo à toi!

Mdr euh oui en effet, ce sont des textes que j'ai écrit après mon premier concert d'Indochine... j'ai toujours écrit mais j'ai ressenti le besoin de me replonger dans cette passion... et il se trouve qu'Indochine a été ma muse... :)

Merci pour tes compliments... :oops:

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Dernière édition par Russia le 25 Avr 2007 16:50, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 25 Avr 2007 18:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Déc 2005 20:59
Message(s) : 1081
Bah derien hein je le pense =)

"Mais lorsque notre unique voeu
Est de revoir un groupe adulé
Difficile de se concentrer
Le concert est bel et bien terminé
Je demeure condamnée
A être en permanence
Dans mes pensées
Comme une absence
Perpétuelle
Dans un monde irréel, passionnel
Parralèle
Ne - presque - plus rien faire en cours "


Eeeen c'est bien vrai =D...enfin pour moi ça perdure le "ne plus rien faire en cours" et t'enlèves le "presque"...=D =D *Fiere d'elle* ptdrr...Enfin nan n'exagérons rien hein... *racontage de vie en puissance allez hop*

_________________
Je chante pour les transistors
Ce récit de l'Etrange Histoire
De tes Anamours transitoires
De Belle au Bois Dormant qui dort


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 26 Avr 2007 11:44 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2006 20:42
Message(s) : 965
Localisation : 71-62,surleforumdepuisle 3.5.6
Flo, c'est magnifique, j'ai pleuré à la lecture de June... C'est vraiment époustouflant... Très touchée aussi par Justine... Respect.
laetitia a écrit :
Bah derien hein je le pense =)

"Mais lorsque notre unique voeu
Est de revoir un groupe adulé
Difficile de se concentrer
Le concert est bel et bien terminé
Je demeure condamnée
A être en permanence
Dans mes pensées
Comme une absence
Perpétuelle
Dans un monde irréel, passionnel
Parralèle
Ne - presque - plus rien faire en cours "


Eeeen c'est bien vrai =D...enfin pour moi ça perdure le "ne plus rien faire en cours" et t'enlèves le "presque"...=D =D *Fiere d'elle* ptdrr...Enfin nan n'exagérons rien hein... *racontage de vie en puissance allez hop*

vive la descente à 2.5 sans filet de sauvetage :mrgreen: :coeur:

_________________
Exploring the infinite abyss.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 26 Avr 2007 17:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Déc 2005 20:59
Message(s) : 1081
AlexF a écrit :
Flo, c'est magnifique, j'ai pleuré à la lecture de June... C'est vraiment époustouflant... Très touchée aussi par Justine... Respect.
laetitia a écrit :
Bah derien hein je le pense =)

"Mais lorsque notre unique voeu
Est de revoir un groupe adulé
Difficile de se concentrer
Le concert est bel et bien terminé
Je demeure condamnée
A être en permanence
Dans mes pensées
Comme une absence
Perpétuelle
Dans un monde irréel, passionnel
Parralèle
Ne - presque - plus rien faire en cours "


Eeeen c'est bien vrai =D...enfin pour moi ça perdure le "ne plus rien faire en cours" et t'enlèves le "presque"...=D =D *Fiere d'elle* ptdrr...Enfin nan n'exagérons rien hein... *racontage de vie en puissance allez hop*

vive la descente à 2.5 sans filet de sauvetage :mrgreen: :coeur:

Ptdrrr...Arrête de relater ms exploits veux tu? =D...Nan? Tant pis... =D :mrgreen: :coeur:

_________________
Je chante pour les transistors
Ce récit de l'Etrange Histoire
De tes Anamours transitoires
De Belle au Bois Dormant qui dort


Dernière édition par Tis le 26 Avr 2007 17:03, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 26 Avr 2007 22:17 
 

Inscription : 11 Déc 2006 18:35
Message(s) : 1091
Localisation : 77 & Paris XII
:sad2: c'est atrocement beau et dur a lire..

_________________
A round broken in two,
'Til your eyes shed into dust...
Like two strangers turning into dust,
'Til my hand shook the way I fear. ♫


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 27 Avr 2007 15:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2006 20:42
Message(s) : 965
Localisation : 71-62,surleforumdepuisle 3.5.6
tis> ouais, ou pas :mrgreen: :coeur: fin pour une littéraire c'est pas gräve heing :mrgreen: :arrow: en tout cas ça me donne envie de me remettre à l'écriture, même s'il est clair que je ne t'arrive pas à la cheville, ce que tu écris est tellement fort...

_________________
Exploring the infinite abyss.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 27 Avr 2007 16:40 
 

Inscription : 13 Mai 2005 20:56
Message(s) : 309
Localisation : 71- chalon sur saone
c' est superbe, j' adore :top:

_________________
Japan-World (松田龍平)http://hide-japan.skyblog.com
Myspacehttp://www.myspace.com/introspectre71
My deviantart: http://introspectre71.deviantart.com
L' ange de ma viehttp://lolo71.bloxode.com


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 27 Avr 2007 17:19 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
AlexF a écrit :
il est clair que je ne t'arrive pas à la cheville, ce que tu écris est tellement fort...

:oops: Merci... à vous tous... vous n'imaginez pas comme je suis touchée :cry:

J'ai ma petite préférence pour June, Justine et les Comateen aussi... :oops:



MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 06 Mai 2007 11:46 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
Un autre...

"Comateen I (bis)

Après avoir versé toutes les larmes de son corps
Sa peau endolorie qui saigne et gémit encore
Dans un silence de mort
Lentement, elle s'endort
De la capitulation, elle est au bord
Elle seule décidera de son sort
Dès lors
Elle sera libre, s'envolant vers le Nord
Puisque le monde est trop fort
Ils semblent si cruels, dehors
Sur ses joues, le sang s'est transformé en or
La souffrance sortant de chaque pore
Puisque c'est elle qui est en tort
Lentement, elle s'endort..."

Ecrit le 03.05.07 à 1h12 du mat'
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.

- veuillez excuser le peu de diversité dans les thèmes et les titres de mes textes ces temps-ci... plus l'envie d'en chercher d'autres -

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Dernière édition par Russia le 06 Mai 2007 11:47, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 16:49 
 

Inscription : 17 Juin 2007 10:33
Message(s) : 6
Localisation : nice
gAng bAng

se ne sont pas les bonne parole


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 16:50 
 

Inscription : 17 Juin 2007 10:33
Message(s) : 6
Localisation : nice
c celle la les bonne
GANG BANG

Moi je n’aime pas la St Valentin
Je hais le monde entier
Je détesterai tous tes amis
La vie de famille aussi
On m’a dit que je suis nul à l’oral
Que je ne peux pas mieux faire
Comme une vie fade et si triste à pleurer
Moi je ne pense qu’à toi

Alors viens sur moi
Sous mes doigts
Sur ma peau
Dans ma vie
Alors lève toi
On est libre
De survivre
À nos vies

J’ai des résultats insuffisants
Surtout en allemand
J’ai l’impression de perdre mon temps
Comme nous l’avions trouvé
Le prince charmant n’existe pas
Comme nous l’avions juré
Un jour ou l’autre on partira
Moi je ne pense qu’à toi

Alors viens sur moi
Sous mes doigts
Sur ma peau
Dans ma vie
Lève toi
On est libre
On va vivre
Pour nos vies

Où tu veux que je te touche
Que j’embrasse
Où tu veux que je baise
Que je fasse sur la bouche
Où veux-tu que sur ta bouche
Que j’embrasse au-delà
Tu préfères quoi…
Je ne pense qu’à toi


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 17:26 
 

Inscription : 05 Jan 2007 18:58
Message(s) : 19
Localisation : Suisse, Lausanne
Mais c'est voulu que les paroles ne soient pas les mêmes. Elle s'est inspirée d'Indochine, des chansons, et a écrit des autres paroles, ce qu'elle rescent, sur certains titres.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 18:22 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
XD Ces textes sont INSPIRES des paroles indochinoises... et non tirés! Je ne fais pas dans le plagiat, merci de le remarquer!

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 18:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Avr 2006 17:26
Message(s) : 1015
:lol: Y'a des gens qui sont marrants quand mêmes !! :mrgreen:

En tout cas météora j'aime énormement ce que tu fais :) !!


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 21:29 
 

Inscription : 06 Mai 2007 14:11
Message(s) : 30
oui franchement bravo ;) je crois être incapable de pouvoir faire ca :( lol ! le rêve nicola voit tes textes et la chante :o lol enfin bon là c'est moins sur :p

_________________
:fou: "Ce Soir Une Fée Dans Un Pays Hanté " :fou2:
" Juste envi d'aller faire une tour en enfer, juste envi d'essayer un tour au paradis "


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 22:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Nov 2006 11:28
Message(s) : 2511
Localisation : (*)
Je ne suis peut-être pas capable d'en faire autant, mais il y a quand même deux-trois trucs qui me dérangent :)

-Je ne suis pas trop pour la forme poétique en général, ça donne trop "poèmes suicidaires à skyblogs morbides" si vous voyez ce que je veux dire :hihi: et là, j'ai l'impression que parfois, les émotions sont mises de côté au profit de la rime, que certains mots ne sont pas forcément les mieux adaptés, enfin bref, la forme poétique a peut-être mis de côté l'émotion que le poème devrait dégager.
Genre ça "De la capitulation, elle est au bord". =|

-Les thèmes: sincèrement, j'ai l'impression de lire un trèèèèès long poème, sauf exceptions :/



Ceci dit, bravo pour ton courage et ta motivation, bravo pour ton talent malgré les deux aspects qui m'ont dérangée personnellement. Après tout, peut-être que je suis aigrie, éternelle insatisfaite, toussa :o
;)

_________________
Kûmiÿ™ addict...

° But just because it burns, doesn't mean you're gonna die
You gotta get up, and try, try... °


Ex-Talullalice \o/


Dernière édition par aske le 19 Juin 2007 22:35, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 19 Juin 2007 22:52 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Nov 2006 11:28
Message(s) : 2511
Localisation : (*)
T'occupe pas de lui, il s'la pète parce qu'il fait partie de l'élite littéraire :D


Ouais, en gros c'est c'que j'viens de dire quoi -__- (:mrgreen: :coeur:)

_________________
Kûmiÿ™ addict...

° But just because it burns, doesn't mean you're gonna die
You gotta get up, and try, try... °


Ex-Talullalice \o/


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 20 Juin 2007 08:51 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
Aucun problème, toute critique est bonne à prendre :top:

Et merci aux précédents pour les compliments ;)

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Dernière édition par Russia le 20 Juin 2007 08:52, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 11 Sep 2007 11:41 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
"Troits nuits par semaine

Il était une fois
Une jeune fille qui n'existait pas
Qui avait juste besoin qu'un homme la serre dans ses bras
De pouvoir tout oublier, en l'espace d'une nuit
Dans une étreinte
Tout effacer
Une amoureuse éteinte
Qui pourrait être rallumée
En l'espace de quelques instants
Savourer
Un moment de plaisir pour réapprendre à donner
Pour réapprendre à partager
Pour réapprendre à aimer
Des jeux de reins
Une danse de mains
Et revivre enfin
S'offrir à quelqu'un
Et se sentir coupable au petit matin
Coupable de s'être fait du bien
Lentement s'est envolée la bulle de chagrin
Elle sait que c'était vain,
Sans espoir
Elle qui ne compte pas le revoir
Le respect? Une utopie
En fait... elle est comme lui."


Ecrit le 09.09.07 à 2h39
P.S Merci de ne pas plagier ce texte... citez-moi si vous voulez l'utiliser... merci.

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 11 Sep 2007 12:08 
 

Inscription : 25 Déc 2006 10:24
Message(s) : 100
Localisation : Aux pays d'INDOCHINE
Très touchant tes textes...

_________________
Plus loin c'est toujours l'indo que j'ai trouvé
Partout c'est l'indo ma vie ça on le sait

23 juillet 2006 Paléo - 7 décembre 2006 Bercy - 22 décembre 2006 Arena - 19 mai 2007 Bercy - 17 août 2007 Rock Oz'Arènes


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 11 Sep 2007 18:54 
 

Inscription : 28 Déc 2006 16:41
Message(s) : 243
Localisation : Lausanne (Suisse)
Merci bien :oops:

_________________
Nessun'anima, nessuna coscienza, nessun'amicizia, nessuna pace.
Rinascere fra angoscia e rabbia. Vivere per odiare il mondo, la società, il corpo, il destino.
Vivere per ammazzare con potenza. Era la figlia delle tenebre. Era l'unità.


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ] 

Index du forum » Indo & U » Expression "100% Indo"


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Traduit en français par Maël Soucaze.